Un peu de lumière

On a vu des gens s’opposer au mariage pour tous… alors que seuls sont véritablement concernés ceux et celles qui pourraient l’envisager. Les mêmes qui s’y opposent et que l’on suppose mariés (excluons les enfants manipulés que l’on fait défiler !) sont confrontés soit à l’adultère, soit au divorce, soit aux deux. Statistiquement les chiffres sont redoutables !

Les uns se battent contre les autres en quête d’une suprématie que l’histoire validera comme si peu durable.

Que ce soit les personnes, les familles, les organisations, les équipes sportives ou les pays, chacun cherche dans l’opposition et la confrontation une source de pouvoir.

Personne n’ose aller chercher sur ses territoires intérieurs le pouvoir réel, personne n’ose aller chercher les zones d’ombre si propices à sa compréhension et à l’acceptation de l’autre.

Il est vrai qu’il est plus facile d’aller s’opposer à l’autre, plutôt que de mener la véritable guerre sainte, celle qui consiste à aller chercher au tréfonds de soi sa part de divinité, son lien à ce que les amérindiens appelaient le grand tout.

Alors amies et amis guerriers pacifiques de la lumière, tentons de proposer la compréhension face à l’exception, l’acceptation de soi face à la négation de l’autre et la collaboration pour remplacer l’opposition.

Et la tendresse pour lutter contre la peur !

Post to Twitter

Laisser un commentaire